Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les vélos couchés Girondins

Bordeaux - Paris 2010

4 Juillet 2010, 09:32am

Publié par Vélos couchés Girondins

Nous étions 2 Girondins à l'horizontale au départ Auré et moi.

Auré finit premier du BPC 2010 en en 17h28, je finirai dans les derniers en 35h23.

Le Vendredi soir Isard 09 (du Mas d'Azil) est passé à la maison pour la nuit et m'a amené au départ Samedi matin. IMG_6952.JPG

06h05, départ, bon nombre de participants sont déjà loin, un départ libre ayant été effectué pour des raisons de sécurité. nous sommses les derniers VC à s'élancer du départ 6h00.

Nous roulerons ensemble jusqu'à La Roche Chalais, ensuite j'ai laissé partir Isard car il grimpe beaucoup mieux que moi.

Il fait vite chaud .sur la traversée des Charentes et ses bosses sont nombreuses.   

 Au premier ravito, j'ai pris le repas proposé par l'oganisation, pas génial mais cela me permet de me restaurer sans étre immobilisé trop longtemps. La monté de l'Arbre restera un bon mont de grimpette.

Avant confolens, on fait une série de cotes pour éviter cette cité la chaleur y est pesante. Ensuite la route est meilleure et un bon morceau de plat avant l'Isle Jourdain. A ce contrôle, la serveuse du Bar a mal formulé sa question et me dit :

« vous arrivez à pédaler avec votre vélo ? »

Je lui répond avec un sourire, Non ! Je marche à coté !

Eclat de rire général sur la terrasse.

La partie jusqu'à Martizay se passe bien avec le plaisir de retraverser Angles/l'Anglin.

Martizay, quelques potages et du jambon et je retrouve Isard juste avant qu'il reparte. BPC-045.JPG

Entre Martizay et Noyer, sous la voute étoilée et un beau clair de lune, j'ai l'honneur d'être doublé par la fusée Auré. 20 à 30mn plus tard ce sont les trois pousuivants l'un d'entre eux me dit : Allez courage, cela fait toujours plaisir à entendre. Je ferai Noyers (ou je ferai un petit repas) Romorantin seul et heureux d'arriver pour un petit dodo. A 4h15, je mets mon réveil à 5h30 ; je ferme les yeux et 2 minutes après le réveil sonne. Je regarde mon réveil, il est déjà 5h30, j'ai dormi 1h15 avec l'impression que je venais juste de plonger !!

Ma moyenne est de 22,4 km/h, ce matin je chope un paquet qui m'amènera jusqu'à Chateauneuf/Loire entre 28 et 35 de moyenne.

Ma moyenne remonte à 23,2 km/h. Autruy/juine sra long à rejoindre. C'est là que jean-Lou me rattrape. Je repars pendant qu'il fait une pause pour se restaurer.

Il y a un petit vent de face, le long des champs de blé, j'ai l'ipression que la route est en faux plat montant.

Après Etampes, Julius, BB et leur copain attendent les derniers horizontaux. Après avoir discuté et m'être un peu restauré. Je repars pour le final et ses satanées bosses, l'arrivée sera longue à rejoindre, juste après le panneau 20 km je double le trike, on échange quelques mots, je suis étonné de le voir avancer avec un tel chargement, je le quitte avec l'impression que c'est lui le courageux du jour.

Après 35h23 mn je pointerai à Ballainvilliers, bien fatigué et heureux de mon premier 600 en horizontal à une moyenne de 22,6 km/h qui me satisfait pleinement.

Il ne faudra pas que je traine pour repartir à Massy à vélo ou je prendrai le TGV pour revenir à Bdx. Dans le train, les emplacement vélos sont déjà pris par 3 vélos hollandais ; ce qui permettre à Dagobert de voyager là ou il y aura de la place, c'est à dire dans le compartiment 1ère classe .

Vidéo du Bdx-Paris :

 

Diaporama :

Commenter cet article